Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de la revue Le Décolletage et industrie

Le blog de la revue Le Décolletage et industrie

Vous êtes décolleteurs, ce blog vous concerne. Infos, nouveautés technologiques...


La vallée de l'Arve visée par le FMEA pour la troisième fois

Publié par Jérôme Meyrand sur 18 Mai 2011, 16:46pm

Spécialiste de l’emboutissage, du décolletage et des structures automobiles, le groupe Altia Industry, qui possède deux usines en Haute-Savoie (La Roche-sur-Foron et Saint-Pierre-en-Faucigny), va donc bénéficier du Fonds de modernisation des équipementiers automobiles (FMEA) pour un montant de 5 millions d’euros (lire notre brève mise en ligne mardi 17 mai).


Une partie de cet investissement va permettre à l’industriel d’acquérir deux autres spécialistes de la métalloplastique. A savoir les sociétés Stequal, située aussi dans le département de la Haute-Savoie (Annecy et Scionzier), et Imtec dans le Maine-et-Loire.


Mais ce n'est pas la première fois que les acteurs de ce fonds commun de placement ont manifesté leur intérêt pour des sociétés de la Technic Vallée. En mars dernier, c’est l’équipementier automobile Maike Automotive (du groupe haut-savoyard Maike) qui obtenait un apport financier de 25 millions d’euros provenant de ce fonds commun de placement. Le pôle "automobile" du groupe détenu par Barthelemy Gonzalez-Rodriguez rassemble dans le département les entreprises Frank & Pignard, Precialp, EM Technologies, soit près de 1 000 salariés.

 

Il faut remonter à mai 2009 pour voir la première prise de participation du FMEA dans un groupe industriel de la vallée de l’Arve. Il s’agissait de Savoy International dirigé par le Haut-Savoyard Emile Allamand. L’entreprise avait bénéficié de 4,3 millions d’euros. L’équipementier de rang1 et 2 spécialisé dans la mécatronique et la connectique automobile est membre du pôle de compétitivité Arve-Industries Haute-Savoie Mont-Blanc, tout comme les deux autres groupes cités plus haut.

 

Le FMEA est financé à parité par l’État via le Fonds stratégique d’investissement (FSI) et les constructeurs PSA (Peugeot Citroën) et Renault. Ce fonds commun de placement est destiné à soutenir les équipementiers automobiles afin de «restaurer la compétitivité», selon le ministère de l’Economie. Le FMEA s’inscrit dans le cadre du plan de soutien à la filière automobile.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents