Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 mars 2015 5 06 /03 /mars /2015 21:59
Le groupe Somfy a amélioré son résultat opérationnel courant en 2014.

Le groupe Somfy a amélioré son résultat opérationnel courant en 2014.

ENTREPRISE. Le groupe Somfy a amélioré son résultat opérationnel courant en 2014 grâce à la croissance de l'activité et à la bonne tenue de la marge industrielle, indique un communiqué publié le 4 mars.
 
En 2014, Somfy a enregistré un résultat opérationnel courant de 149,7 millions d'euros en progression de 3,7% par rapport à 2013, sur un chiffre d'affaires de 981,7 millions d'euros, soit une marge opérationnelle courante de 15,3%.
 
Le spécialiste des automatismes pour la maison indique dans un communiqué que cette hausse est également le reflet d'une "augmentation contenue des charges, malgré l'intégration des sociétés nouvellement acquises et la poursuite des investissements stratégiques".
 
Somfy, dont le bénéfice net des activités poursuivies est quasi stable à 91,9 millions d'euros (-0,6%), affiche une capacité d'autofinancement de 148,4 millions d'euros en progression de 12,3% par rapport à 2013.
 
Le chiffre d'affaires est ressorti à 981,7 millions d'euros, en hausse de 6,4%, en tenant compte de la séparation des deux branches du groupe (Somfy Activités et Somfy Participations) opérée en décembre dernier.
 
Si la France a pénalisé les ventes du leader mondial des moteurs pour stores et volets roulants, le groupe a réussi à assurer sa croissance dans toutes les autres grandes zones géographiques.
 
"Les performances les plus notables ont été enregistrées en Europe de l’Est et du Centre, mais aussi en Europe du Sud et en Europe du Nord du fait des rebonds de la Péninsule ibérique, du Benelux, du Royaume‐Uni et de la Scandinavie", souligne-t-il dans un communiqué.

Partager cet article

Published by Jérôme Meyrand
commenter cet article
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 10:52
La finition par niveau Z forme 3 axes de la FAO hyperMill.

La finition par niveau Z forme 3 axes de la FAO hyperMill.

INFORMATIQUE. Open Mind Technologies dévoilera à Industrie Lyon les toutes dernières extensions de sa suite FAO hyperMill, comme la finition par niveau Z forme 3 axes permettant désormais de référencer les surfaces de fond bombées sur lesquelles s'alignent ensuite les trajets de fraisage.

 

En effet, habituellement, lors d'une finition par niveau Z, un système FAO suit simplement les coordonnées X et Y, explique dans un communiqué le développeur de logiciels allemand. Si une surface de fond est bombée, le résultat du fraisage n'est pas optimal et de nombreuses séquences de finition sont requises.

 

Une autre amélioration dans hyperMill offre la possibilité de traiter les zones ouvertes et profondes, inclinées et planes des cavités avec prévention des collisions. Pour cela, la FAO de fraisage-tournage transmet automatiquement les zones de matière résiduelle détectées par la prévention des collisions vers l'opération suivante.

 

Enfin, c'est une solution de visualisation en atelier qu'Open Mind présentera sur son stand. HyperMill ShopViewer fournit à l'opérateur toutes les informations relatives aux données d'usinage ainsi qu'à la géométrie et à la structure de la pièce à usiner, détaille l'un des cinq plus grands fournisseurs de solutions de FAO au monde. Ainsi, les données hyperMill et hyperCad-S peuvent être consultées juste à côté de la machine.

 

Industrie Lyon se tiendra du 7 au 10 avril à Eurexpo à Chassieu (Rhône).

Partager cet article

Published by Jérôme Meyrand
commenter cet article
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 10:47
Deux d'une série d'images publiées sur le compte Twitter du gouvernement.
Deux d'une série d'images publiées sur le compte Twitter du gouvernement.

Deux d'une série d'images publiées sur le compte Twitter du gouvernement.

Un tweet du gouvernement annonce vendredi 27 février que le coût du travail continue de baisser en France.

Partager cet article

Published by Jérôme Meyrand
commenter cet article
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 10:00
Le constructeur suisse de machines-outils a réalisé 175,8 millions de francs suisses de chiffre d'affaires.

Le constructeur suisse de machines-outils a réalisé 175,8 millions de francs suisses de chiffre d'affaires.

Avec un chiffre d'affaires sur l'exercice 2014 qui a progressé de près de 17% par rapport à 2013, le groupe Tornos enregistre une belle progression dans un environnement économique qui reste complexe, notamment avec l'abolition en janvier du cours plancher du franc suisse par rapport l'euro.


Le constructeur suisse de machines-outils a réalisé 175,8 millions de francs suisses de chiffre d'affaires, en hausse de 16,6% par rapport à son exercice de 2013.


Quant aux entrées de commandes, elles sont en croissance de 20,6% à 183,2 millions de francs suisses.


Afin de limiter les impacts de l'appréciation du franc suisse, le spécialiste des tours CNC à poupée mobile a également annoncé avoir conclu à "un accord avec la représentation des travailleurs sur l'augmentation des heures de travail hebdomadaire (jusqu'à 43 heures) pour les sites suisses".


Cette mesure sera mise en place dès ce 1er mars, puis elle sera revue à mi-juin avec les représentants des salariés "en prévision d'une éventuelle prolongation", souligne le communiqué.
 

"Cette mesure renforcera notre productivité et notre compétitivité. Nous limitons ainsi les impacts négatifs de l'abolition du taux plancher", affirme Michael Hauser, CEO du groupe Tornos.

 

Les résultats 2014 du groupe ainsi que les effets de la parité franc-euro seront communiqués le 16 mars, a indiqué la firme de Moutier.

Partager cet article

Published by Jérôme Meyrand
commenter cet article
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 11:25

couvertureleaders2013

L’annuaire recense 75 entreprises parmi les plus performante.

 

L’annuaire des leaders de l’industrie en Haute-Savoie, édité par l’Agence économique départementale, vient de sortir. L’édition 2013 recense 75 entreprises « parmi les plus performantes qui se distinguent par leur position de leader sur un marché, un produit, un procédé, leur ouverture à l’international, leurs méthodes, produits ou procédés innovants, leur effectif et chiffre d’affaires », souligne l’AED.

 

> consulter l’annuaire des leaders de l’industrie en Haute-Savoie

Partager cet article

Published by Jérôme Meyrand
commenter cet article
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 09:23

decolletage

L’indice de la production dans le décolletage en mars est passé en un an de 106,6 à 102,3.

 

L'indice de la production industrielle (base 100 en 2010)* pour le décolletage est de 102,3 en mars contre 106,9 un an plus tôt, selon les données de l'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) mises à jour le 7 mai. En février dernier il était de 105,7.

 

*L’indice est construit sur la base d’un échantillon représentatif d’activités pondérées par leurs chiffres d’affaires, depuis peu la base de référence est passée de l’année 2005 à 2010

Partager cet article

Published by Jérôme Meyrand
commenter cet article
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 09:10

Recevez gratuitement chaque vendredi la newsletter. S'inscrire à : redaction@ledecolletage.com

130513.jpg

Partager cet article

Published by Jérôme Meyrand
commenter cet article
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 11:55

expo CTDEC

Le Centre technique de l’industrie du décolletage a été fondé à Cluses en 1962.

 

Une démonstration* d’un équipement de contrôle de pièces modulable, composé de plusieurs caméras et capteurs, est proposée par le Centre technique de l’industrie du décolletage, mardi 28 mai à Cluses (Haute-Savoie), de 12 à 14 heures.

 

*en partenariat avec le pôle de compétitivité Arve Industries

Partager cet article

Published by Jérôme Meyrand
commenter cet article
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 11:24

Clip-Industrie_1235617_10403_image.jpg

L’informaticien est spécialisé dans le logiciel de gestion de production pour les PME.

 

Clip Industrie a reçu le label Oséo Entreprise innovante, apprend-t-on mardi 7 mai dans sa lettre électronique.

 

Ainsi l’éditeur du logiciel de GPAO Clipper destiné aux PME industrielles et implanté à Saint-Cannat (Bouches-du-Rhône) pourra voir entrer dans son capital le Fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI).

Partager cet article

Published by Jérôme Meyrand
commenter cet article
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 10:55

Tornos

A Moutier en Suisse, Tornos produit des tours monobroches et multibroches.

 

Tornos a publié mardi 7 mai un chiffre d’affaires brut au premier trimestre de 34,9 millions de francs suisses (28,5 millions d’euros) en recul de 31,5% en raison d’un faible portefeuille de commandes enregistré en fin d’année.

 

Le fabricant suisse de tours à poupée mobile a fait savoir dans un communiqué que ses entrées de commandes sur janvier-mars avaient chuté de 32,2% à 43,8 millions de francs suisses (35,7 millions d’euros).

 

Le groupe a affirmé que lors du premier trimestre 2012, ses « clients asiatiques avaient réalisé d’importants investissements de remplacement suite aux catastrophes naturelles survenues dans leur région, ce qui avait influencé positivement (nos) activités ».

 

Tornos a également indiqué des « difficultés rencontrées par nos clients dans l’obtention de financements bancaires pour leur investissements, et d’autre part, du fait qu’ils doivent faire face au report de projets clés émanant de leurs propres donneurs d’ordres ».

 

La firme de Moutier a précisé que son résultat d’exploitation (Ebit) était négatif de -7,3 millions d’euros (-6 millions d’euros) tout comme le résultat net à -7 millions d’euros (5,7 millions d’euros), et a signalé un cash-flow libre positif.

 

Selon le communiqué, ces mesures d’optimisation de la structure des coûts, ainsi que la réduction des frais généraux mise en place à l’automne dernier produisent désormais leurs effets.

 

Par ailleurs, l’un des leaders mondiaux de tours automatiques monobroches et multibroches a annoncé la création d’une nouvelle entreprise en Chine.

 

Le groupe de Moutier, fondé dans les années 1880, a justifié cette stratégie par une « augmentation significative du chiffre d’affaires et des parts de marché hors Europe » dans les produits de moyen de gamme.

 

La coentreprise, dont Tornos possède 70% du capital et 30% par le fabricant chinois de machines-outils XKNC, fabrique des tours à poupée mobile à Xi’an, dans la province du Shaanxi.

 

Tornos se dit vouloir proposer à l’échelle mondiale de nouveaux produits de milieu de gamme compétitifs, autant sur le plan de la qualité que du prix.

 

Le fabricant de tours et centre d’usinage a déjà une alliance en Asie, avec le constructeur de machines Tsugami, qu’il a initiée en 2012, mais qui devrait prendre fin en 2014, dans des conditions qui restent encore à définir, précise toutefois Tornos.

 

Partager cet article

Published by Jérôme Meyrand
commenter cet article