Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de la revue Le Décolletage et industrie

Le blog de la revue Le Décolletage et industrie

Vous êtes décolleteurs, ce blog vous concerne. Infos, nouveautés technologiques...


Mathieu Burthey, le fondateur du groupe Preciturn devient consultant

Publié par Jérôme Meyrand sur 2 Octobre 2012, 13:53pm

BurtheyBD.JPG

En lâchant les rênes de son groupe industriel Preciturn, Mathieu Burthey se met au service des entreprises en difficulté.

 

Mathieu Burthey, le fondateur du groupe Preciturn fondé en 2002 puis cédé à des Indiens en août 2011, vient de créer le cabinet de conseil Phenix Expertise, route du Plan à Thyez (Haute-Savoie).

 

Le dirigeant bonnevillois âgé de 38 ans souhaite accompagner les sociétés « durant les difficultés ponctuelles ou durables » qu’elles peuvent rencontrer. « Notre mission principale est d´aider les entreprises à faire face à de nouveaux challenges, à anticiper ou résoudre les différentes problématiques aussi bien sur le plan financier qu'industriel, organisationnel ou commercial », décrit-il sur son site internet.

 

 

Cet autodidacte affirme avoir fait le « choix de mobiliser son énergie, ses valeurs, ses connaissances et ses compétences aux côtés de ceux qui passent ou passeront par ces situations difficiles qu’il a lui-même vécues ».

 

En effet, ce patron qui a fait grincer des dents parmi ses confrères de la vallée de l’Arve, était à la tête d’un groupe industriel de 750 personnes, qui possédait, fin 2008, treize usines de production à travers le monde et réalisait un chiffre d’affaires de près de 80 millions d’euros.

 

En Haute-Savoie, où siégeait sa holding, il avait acquis l’usine Depoisier-Gervex à Marnaz (160 salariés). Déjà en mauvaise santé au moment de son rachat, l’entreprise de décolletage sera finalement liquidée par décision du tribunal de commerce d’Annecy le 9 septembre 2009.

 

En avril de la même année, il avait repris Rossat Décolletage à  Sallanches et rapatrié son outil de production sur son site de Marnaz.

 

C’est en mars 2006 que Mathieu Burthey laisse une première empreinte dans la vallée de l’Arve. Il met la main sur Dall Deco, une entreprise de décolletage de Marignier, alors en redressement judiciaire. Seulement voilà, le jeune dirigeant de 33 ans ne parvient pas à sauver du naufrage la PME de 22 salariés. Elle sera cédée au groupe Amtie le 8 juin 2007.

 

En décembre de la même année, le Bonnevillois s’offre Lisi Automotive, un fabricant de fixations et composants de liaisons mécaniques dans l’industrie automobile. Située à Monistrol-sur-Loire (Haute-Loire), elle employait 65 personnes.

 

Mais c’est en janvier 2009 que Mathieu Burthey réalisera son meilleur coup. Le rachat à la barre du tribunal de commerce de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) de Dapta Technologies au nez et à la barbe de Louis Petiet, p-dg de Bernard Krief consulting, considéré comme le nouveau Bernard Tapis. La société de décolletage basée à Thiers (Puy-de-Dôme) avait un effectif de 140 personnes. Il revendra son empire au groupe indien Ruia International. Finalement, ce dernier ne parviendra pas à éviter le déclin du site Preciturn Thiers qui disparaîtra le 31 janvier de cette année.

 

On apprendra sur le site internet de son cabinet d’expertise que Mathieu Burthey avait eu « l’opportunité de rependre la société de nautisme Alliaura (à Lanester dans le Morbihan, Ndlr) ». La situation se révèlera « beaucoup plus compliquée que prévue » et le repreneur devra « faire face dans la tempête aux passifs importants laissés par les cédants ». Le silence des banques le mettra à genoux. Il demandera la liquidation de l’entreprise « malgré la bonne dynamique commerciale nouvellement créée et deux navires en construction », déplore-t-il.

 

« Fort de ces dix ans d´expérience en tant que créateur puis développeur d´un groupe industriel, dirigeant d'entreprise, et ayant vécu et assumé de l´intérieur ces différentes problématiques, (Mathieu Burthey) vous proposera une véritable expertise de la restructuration et des moyens pour redresser la situation », revendique le cabinet Phenix Expertise.

Commenter cet article

Sandrine 11/03/2013 13:42

blog très intéressant!

yox 06/12/2012 09:48

Extraordinaire. Ce bonhomme a passé son temps a reprendre des boites à la dérive et le seul résultat, c'est la liquidation générale de toutes ces entreprises. Il n'en redressé aucune, et laissé
derrière lui des situations pas possible. Et maintenant, il fait dans le conseil ? On rigole. Il va encore trainer dans les tribunaux de commerce, où il est grillé, pour faire du conseil en back
office de genre qui lui ressemble.

Benc65 30/10/2012 12:11

Une expertise dans le plantage de boites et le pipeautage de comptes de sociétés mal barrées pour les revendre à un prix élevé à un groupe indien, je me demande si ça intéressera grand monde ! Moi
j'appelle ça de l'escroquerie pure et simple, mais bon, s'il appelle ça du conseil aux entreprises en déroute...
Ce que je trouve le plus rageant, en plus de la quantité de familles qu'il a mis dans la difficulté, c'est que ce monsieur filou s'est permis de revendre du patrimoine appartenant à ses sociétés
pour faire ensuite construire sa maison personnelle grâce aux bénéfices ! ça aide d'avoir des comptables conciliants Monsieur Burthey ?
ça ne m'étonnerait pas non plus qu'il se soit offert un bateau à l’œil en achetant (et plantant) Alliaura !
En espérant que les messieurs louches à l'accent slave qui le cherchaient parce qu'il leur a pris de l'argent le trouveront la prochaine fois...
Slts, BC

joe best 02/10/2012 21:01

J'espère que ses futurs clients ne se baseront pas que sur ces quelques lignes qui présentent plutôt ses échecs en tant que repreneur que ses réussites...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents