Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de la revue Le Décolletage et industrie

Le blog de la revue Le Décolletage et industrie

Vous êtes décolleteurs, ce blog vous concerne. Infos, nouveautés technologiques...


Thyez: l'innovante machine d'Expertise Vision

Publié par Jérôme Meyrand sur 7 Février 2013, 15:53pm

ARTINOVD.JPG

Emmanuel Bassy a créé en 2009 Expertise Vision à Thyez. Cet ingénieur de 31ans a conçu

une machine de contrôle unique.

 

La jeune société Expertise Vision, créée à Thyez (Haute-Savoie) en 2009, avait reçu le 6décembre 2012 à Annecy, le prix Artinov, catégorie innovation technologique, remis par la Chambre de métiers et de l’artisanat de la Haute-Savoie.

C’était pour sa machine servant à contrôler des pièces de décolletage à l’aide de caméras que le dirigeant Emmanuel Bassy, 31 ans, avait été récompensé. Une machine qui lui a demandé quatre ans de développement pour un coût dépassant les 200 000 euros.

 

«L’idée est de contrôler des petites pièces allongées d’un diamètre inférieur à cinq millimètres pour une longueur ne dépassant pas les trente millimètres», raconte cet ingénieur en télécommunication. Équipée de caméras, elle contrôle à la fois des cotes géométriques et l’aspect intérieur des pièces.

 

Ce projet a constitué un vrai défi technologique pour Emmanuel Bassy qui a effectué ses études d’ingénieur à l’université de Weingarten en Allemagne. Pour concevoir cette machine, qui n’existe pas encore sur le marché, le gérant d’Expertise Vision (trois salariés) a dû faire face à plusieurs contraintes de contrôle.

 

Sa machine devant être capable de détecter un battement de la pièce. Elle doit aussi déceler l’existence d’un corps étranger ou une bavure dans un trou inférieur à un millimètre. Avec une seule caméra, Emmanuel Bassy souhaitait pouvoir contrôler plusieurs cotes en affichant deux vues superposées de la pièce. Pour cela, il a utilisé des miroirs qu’il a placés judicieusement sur sa machine. Un brevet a été déposé.

 

Ce dispositif de contrôle se différencie aussi par sa grande précision. «Nous visons des répétabilités de mesure de l’ordre de 0,1micron. Nos derniers essais étaient à 0,25micron», souligne Emmanuel Bassy. «Bref, quand on regarde tous ces points-là, ça devient très compliqué de concevoir une telle machine», ajoute-t-il, alors que déjà deux entreprises se sont montrées très intéressées par le dispositif d’Expertise Vision. L’une est située en Suisse et travaille pour l’horlogerie. La seconde, implantée dans la vallée de l’Arve, produit des pièces de décolletage pour l’automobile.

 

«La première moitié de l’année est consacrée à l’industrialisation et la commercialisation de la machine», indique Emmanuel Bassy qui s’appuiera sur un partenaire de la vallée pour en assembler plusieurs si les commandes sont au rendez-vous.

 

> Un savoir-faire également dans le contrôle de marquage et d'impression

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents