Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de la revue Le Décolletage et industrie

Le blog de la revue Le Décolletage et industrie

Vous êtes décolleteurs, ce blog vous concerne. Infos, nouveautés technologiques...


Marignier : Delaunay, directeur de Tréfilerie Périllat, jeune dirigeant engagé

Publié par Jérôme Meyrand sur 21 Juin 2012, 14:42pm

CJD.JPG

Lionel Delaunay, directeur de Tréfilerie Périllat, préside le Centre des jeunes dirigeants qui compte trois sections en Haute-Savoie.

 

« Cela rompt l’isolement. » En une phrase, Lionel Delaunay le président de la section Mont-Blanc du Centre des jeunes dirigeants d’entreprise a résumé la raison d’être de ce mouvement patronal né en France il y a 74ans !


Arrivé au terme de sa première année de mandat, le directeur général de la société Tréfilerie Périllat (30 salariés) implantée à Marignier (Haute-Savoie) entamera dès septembre sa seconde année. « Et ce sera dans la continuité », sourit cet homme de 43 ans entré au CJD en 2010.

 

Il poursuivra alors sur le même cap. Veiller à garder toujours une grande diversité parmi les 27 membres (appelés aussi des JD). On y trouve une avocate, des artisans du bâtiment, des commerçants, des dirigeants d’entreprises industrielles, un notaire, un banquier…

 

« Le CJD est un lieu où l’on échange nos idées, nos expériences et surtout où il est possible de partager nos compétences », affirme Lionel Delaunay. Une pluralité à la fois dans la taille des entreprises et des activités.

 

« Le centre ne doit pas être une assemblée de décolleteurs », insiste le président. Il voit dans ce mélange des professions un enrichissement. « Quand on a les mêmes métiers, on a la même approche et ce n’est pas forcément novateur. »

 

Un Groupe d’aide à la décision (Gad) peut se former à la demande d’un adhérent. « On y sollicite les compétences des différents membres afin de résoudre une problématique particulière », explique Lionel Delaunay.

 

Cette année, c’est un créateur d’entreprise entré au CJD qui a déclenché un Gad. Souhaitant lancer une activité de distribution de produits liés à la domotique, il a pu discuter de son projet avec des JD travaillant dans le bâtiment et le marketing.

 

Cette association offre aussi les moyens à ses adhérents de se former aux techniques du management et au développement personnel. « Quand on est jeune dirigeant, on a encore des lacunes. On est inexpérimenté. Puis, le fait d’être jeune amène à expérimenter davantage de choses en terme de management, d’essayer d’avoir un dialogue social différent. »

 

Enfin, ils seront douze de la section Mont-Blanc à participer au congrès annuel du CJD qui se tiendra les 27 et 28 juin à Montpellier (Hérault) où des intervenants de renom se succéderont pour parler management, esprit d’équipe, entraide.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents