Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de la revue Le Décolletage et industrie

Le blog de la revue Le Décolletage et industrie

Vous êtes décolleteurs, ce blog vous concerne. Infos, nouveautés technologiques...


Le traitement de surface, un procédé dont les décolleteurs ne peuvent se passer

Publié par Jérôme Meyrand sur 15 Mars 2013, 11:37am

CTDECTS.JPG

CTDEC, avenue de Colomby à Cluses (Haute-Savoie), jeudi 14 mars. Les participants de la conférence

technique intitulée “trois traitements de surface à la loupe” proposée par l’association Arve Industries.

 

Le Centre technique de l’industrie du décolletage (CTDEC) et le pôle de compétitivité Arve Industries ont organisé jeudi 14 mars à Cluses (Haute-Savoie) une conférence sur trois traitements de surface utilisés dans la profession de la mécanique de précision. À savoir les traitements anticorrosion au zinc, nickel et à l’or.

 

Une réunion qui s’inscrivait dans le cadre du projet ‘‘traitement des métaux à façon’’ lancé en 2010 par le pôle Arve Industries, et destiné à « identifier les besoins des décolleteurs afin d’analyser les décalages par rapport à l’offre du territoire », peut-on lire dans le Pôle position numéro 13, la lettre aux adhérents du pôle présidé par Étienne Piot.

 

Un groupe de réflexion réunissant des décolleteurs et des traiteurs a été mis en place en juin 2010 pour « éviter un éventuel déséquilibre de la filière traitement sur le territoire ».

 

Il en est ressorti la création d’un fichier de recensement de tous les traitements possibles et offerts par les fournisseurs, accompagné de fiches techniques sur les différents procédés. Une check-list devrait être éditée afin d’aider les décolleteurs à poser les bonnes questions à leur fournisseur. Enfin, un site internet dédié sera mis en ligne au plus tard en mai.

 

Emmanuel Meynent, responsable de Kanigen France à Bonneville, a parlé des avantages de son procédé de nickelage chimique. « Uniformité du dépôt et pas d’effets de pointe », a-t-il souligné devant une soixantaine de décolleteurs.

 

Ainsi un tel traitement va apporter plusieurs qualités techniques à la pièce comme l’anticorrosion, une meilleure dureté et résistance à l’usure ou encore une bonne propriété au glissement.

 

Directeur de l’activité traitement de surface chez Thermocompact à Metz-Tessy, Laurent Boccard a évoqué à son tour le dépôt d’or. Si ce type de revêtement ne surprend personne pour des pièces de bijouterie-joaillerie, il est également appliqué dans le secteur de l’industrie. « Pour les pièces de connectique, il permet une bonne soudabilité et une conductibilité à la fois électrique et thermique », a exposé Laurent Boccard.

 

Florence Grand, gérante de Metal-X à Amphion-les-Bains, a surtout mis en avant son nouveau procédé de dépôt par recouvrement Zintek proposé depuis janvier. Ce traitement de zinc lamellaire est particulièrement efficace pour les pièces de fixation telles que les vis. Ce procédé possède un atout : celui de pouvoir déposer le zinc à l’intérieur d’un tube, « ce que le dépôt zinc en électrolytique ne permet pas », a précisé Florence Grand.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents