Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de la revue Le Décolletage et industrie

Le blog de la revue Le Décolletage et industrie

Vous êtes décolleteurs, ce blog vous concerne. Infos, nouveautés technologiques...


Le président de la Fédération des industries mécaniques était dans la vallée de l'Arve

Publié par Jérôme Meyrand sur 17 Septembre 2012, 15:23pm

frantz.JPG

Jérôme Frantz, président de la Fédération des industries mécaniques (à gauche) et Lionel Baud, président du Syndicat national du décolletage, lundi 17 septembre à Cluses (Haute-Savoie).

Jérôme Frantz, président de la Fédération des industries mécaniques (Fim), était en déplacement lundi en Haute-Savoie. Il a profité de son passage dans la vallée de l'Arve pour présenter au cours d'une conférence de presse donnée au Centre technique de l'industrie du décolletage à Cluses la campagne de communication de la Fim baptisée "La mécanique en France, bien plus qu’une industrie".

 

 

Si l'organisme qui fédère en France 2 500 entreprises a choisi de faire la publicité des industries mécaniques, c'est parce que "tous les indicateurs (...) montrent en effet qu’il s’agit d’une profession qui non seulement résiste à la crise mais dont le dynamisme est exceptionnel. Premier employeur industriel en France, elle représente aujourd’hui 20% des effectifs industriels, et affiche de belles perspectives de recrutement avec 40 000 embauches par an sur les cinq prochaines années",ne manque pas de souligner la fédération dont le Syndicat national du décolletage est membre.

 

L'évolution du chiffre d'affaires en 2011 a été supérieure à la progression de l'économie mondiale (8% contre 3,8%). Et les "perspectives pour 2012 sont de l’ordre de 3 à 5%", se réjouit la Fim.

 

La Fédération des industries mécaniques veut donc envoyer un signal fort aux décideurs politiques et économiques, notamment en martelant le message qu'il faut continuer à produire et concevoir en France. Pour cela, elle a rédigé un manifeste afin de mettre en avant les atouts de l’industrie mécanique tout en proposant "des pistes d’actions notamment pour renforcer la compétitivité de la mécanique en France et à l’international".

 

Lionel Baud, président du Syndicat national du décolletage (SNDEC) a indiqué de son côté que le chiffre d'affaires de la profession était en légère baisse de 1% à fin août par rapport à 2011. "Nous restons inquiets sur l'automobile, un secteur où subsistent encore beaucoup d'incertitudes", a-t-il déclaré.

 

Par ailleurs, il a également annoncé que le projet de la filière du décolletage Expansion 2020 venait d'être retenu dans le cadre du programme des investissements d'avenir lancé par le précédent gouvernement au titre d'un appel à projets destiné à renforcer la compétitivité et l’efficacité des filières industrielles stratégiques françaises.

 

Le président du SNDEC a aussi évoqué le projet de création d'un technocentre quelque part en vallée de l'Arve. Encore au stade de pré-étude (avant l'étude de faisabilité), cette plateforme technologique abritera à la fois le CTDEC, SNDEC, des ateliers modèles, un centre de congrès technique et scientifique, un showroom, et un centre d'hébergement.

 

Enfin, ce sont deux groupements d'employeurs qui viennent d'être créés sur le bassin afin de mutualiser certains postes de travail ainsi que la formation professionnelle.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents