Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de la revue Le Décolletage et industrie

Le blog de la revue Le Décolletage et industrie

Vous êtes décolleteurs, ce blog vous concerne. Infos, nouveautés technologiques...


Décolletage : un “groupement médical” sera créé en Haute-Savoie

Publié par Jérôme Meyrand sur 2 Février 2012, 16:26pm

RACHIS-face.JPG

Un dispositif médical implanté dans une colonne vertébrale composé de pièces usinées par un décolleteur.

 

À Cluses (Haute-Savoie), le pôle de compétitivité Arve Industries s’apprête à monter un groupement d’entreprises spécialisées dans la fabrication de dispositifs médicaux. Après avoir lancé il y a un an, Air Mont-Blanc, un autre groupement dédié au secteur de la sous-traitance aéronautique, cette nouvelle structure pourrait démarrer d’ici à quelques semaines.


Plusieurs opportunités semblent s’offrir aux décolleteurs cherchant de nouveaux marchés ou à développer ce secteur d’activité. « La Suisse souffre d’un manque de sous-traitance industrielle dans ce domaine », rappelle Frédéric Della Faille, animateur du futur groupement.

 

La demande des pays émergents est de plus en plus forte. Les pièces à fabriquer seront plus petites et encore plus techniques. C’est un marché qui est favorable à l’innovation. Et il est soutenu par l’État qui a fait des dispositifs médicaux une priorité.

 

Mais le consultant Frédéric Della Faille prévient : « La vallée de l’Arve manque encore d’expérience et on constate un rattrapage technologique des pays émergents. »


Mais la vallée de l’Arve reste très douée dans l’usinage de précision. Son savoir-faire est particulièrement bien adapté pour la fabrication de stents cardiaques, prothèses du genou ou de la hanche, de Pacemakers et autres pompes à insuline, bien sûr l’implant dentaire et les instruments chirurgicaux.


« Chasser en meute », l’expression est de Guy Métral, président de la Chambre de commerce et d’industrie. Voilà pourquoi, il est important de monter « une structure spécialisée pour solidariser les acteurs du secteur », définit Della Faille.

 

Ce “club” construira des réflexions stratégiques et développera des compétences commerciales médicales. Il s’attellera également à la veille économique mondiale en s’intéressant de près à son marché, à ses acteurs, et aux différents implants et équipements qui sont fabriqués.

 

Enfin, les membres se verront accompagnés vers la certification médicale Iso 13 485 pour ceux qui n’étaient pas encore certifiés.


Treize entreprises sont d’ores et déjà candidates à rejoindre ce “groupement médical” dont cinq sont Iso 13 485. Leur part d’activité dans ce secteur est en moyenne de 26 %.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents