Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de la revue Le Décolletage et industrie

Le blog de la revue Le Décolletage et industrie

Vous êtes décolleteurs, ce blog vous concerne. Infos, nouveautés technologiques...


Bonneville : Bosch Rexroth Fluidtech a une agence d’intérim dans ses locaux !

Publié par Jérôme Meyrand sur 22 Juin 2011, 15:46pm

Ranstad.JPG

Mariel Albrespy et Jérémie Juillet dans le bureau de Randstad chez Bosch Rexroth Fluidtech à Bonneville.

 

Le bureau est bien situé : pas loin de l’entrée et des ateliers de production. Depuis quelques semaines, l’agence d’intérim Randstad Inhouse Services a son propre bureau au sein de l’entreprise Bosch Rexroth Fluidtech, dans la zone industrielle des Fourmis à Bonneville (Haute-Savoie).

 

Une nouveauté pour l’entreprise spécialisée dans les distributeurs pneumatiques, les vérins pneumatiques et hydrauliques et plus globalement dans la vallée de l’Arve. « C’est un concept hollandais. Nous avons aujourd’hui plus de 1 000 agences hébergées ainsi dans le monde, une centaine en France », indique Jérémie Juillet, process manager de Randstad Inhouse Services, la filiale de Randstad, spécialisée dans ce type d’accompagnement.

Bosch Rexroth Fluidtech emploie près 380 personnes dont une soixantaine d’intérimaires, pour remplacer les salariés absents pendant les vacances d’été par exemple ou lors d’une augmentation de l’activité. Bosch avait donc déjà des liens permanents avec l’agence bonnevilloise de Randstad.

 

« Le but est de faire évoluer la relation avec le travail temporaire », poursuit le process manager. Claire Rohfritsch arrivera début juillet en tant que responsable de compte. C’est-à-dire que c’est elle au quotidien qui gérera l’agence, qui sera l’interlocuteur privilégié des intérimaires.

 

Besoin d’une attestation de travail ? De signer le contrat de travail ? Elle sera là pour répondre à toutes les questions, y compris entre midi et 14 heures si besoin. « Tout est sur place. Les intérimaires n’auront plus besoin de se déplacer à l’agence de Bonneville. Ici, nos horaires sont calés sur ceux de la production », complète Mariel Albrespy, responsable de compte.

 

Bosch Rexroth Fluidtech étant son client unique, la responsable de compte va connaître sur le bout du doigt l’entreprise, ses besoins, ses métiers. D’ailleurs, le personnel de Randstad visitera régulièrement les ateliers de production pour bien connaître les différents postes.

 

Rien de tel pour pouvoir ensuite en parler correctement. « On travaille main dans la main. C’est vraiment une prestation unique et spécifique à l’entreprise », souligne Jérémie Juillet.


Avec un accompagnement quotidien de proximité, Randstad espère « faire baisser le turnover et l’absentéisme et fidéliser davantage les intérimaires », note-t-il. La présence de Randstad in situ permet également une meilleure réactivité pour gérer les absences impromptues par exemple.

Randstad Inhouse Services va également développer son réseau auprès d’organismes comme Pôle Emploi ou la Mission locale jeunes, « pour pouvoir trouver des candidats qui ont le bon profil », indique Mariel Albrespy. Mais l’agence d’intérim va aller plus loin en étendant son réseau aux mairies alentour, mais aussi associations locales.

 

« Par exemple, celles de modélisme. Ses adhérents ont forcément des compétences en assemblage. Ils pourraient être intéressés par les métiers d’assembleur ou de monteur. Mais ils n’ont peut-être jamais pensé à travailler en intérim. En plus, ici ce sont des missions longue durée », analyse encore Mariel Albrespy. Une façon innovante de trouver du personnel qualifié !

 

Autre avantage également, la possibilité de recruter sur toute la vallée. Les premiers contrats Randstad/Bosch vont être signés le 27 juin prochain. Et les deux entreprises recherchent encore du personnel, notamment en contrat de professionnalisation, pour la rentrée de septembre.

 

Ces contrats pourraient déboucher sur un emploi directement chez Bosch Rexroth Fluidtech. Il y a aussi des postes à pourvoir en usinage, montage et magasinage…


Alexandra Collomb (Article paru dans Le Messager du jeudi 23 juin 2011)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents