Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de la revue Le Décolletage et industrie

Le blog de la revue Le Décolletage et industrie

Vous êtes décolleteurs, ce blog vous concerne. Infos, nouveautés technologiques...


Le résultat opérationnel de Zodiac Aerospace pourrait reculer de 40%

Publié par Jérôme Meyrand sur 16 Septembre 2015, 11:02am

Dans son communiqué, Zodiac Aerospace assure que les surcoûts opérationnels de l'exercice 2014-2015 devraient lui coûter environ cinq points de marge (photo/Dmitry Terekhov).
Dans son communiqué, Zodiac Aerospace assure que les surcoûts opérationnels de l'exercice 2014-2015 devraient lui coûter environ cinq points de marge (photo/Dmitry Terekhov).

AERONAUTIQUE. Zodiac Aerospace, le leader mondial des équipements et systèmes aéronautiques, a annoncé mardi 15 septembre avoir réalisé au cours de son exercice 2014-2015 un chiffre d'affaires de 4 930,5 millions d'euros, en hausse de 18,1%.

Le résultat opérationnel courant du groupe implanté à Plaisir (Yvelines), qui sera connu le 24 novembre, sera impacté par les difficultés des activités aircraft interiors et en particulier de la branche seats, affirme-t-il dans un communiqué. Ainsi que par le coût lié à la mise en place de plans de redressement.

Ce résultat devrait être en recul de l'ordre de 40% par rapport à celui de l'exercice précédent, précise l'équipementier qui emploie 30 000 personnes dans le monde.

Au cours de l'exercice écoulé, la branche seats a connu d'importantes difficultés de production, se traduisant par des retards de livraisons, rappelle le groupe.

Les plans de redressement, mis en place dans différentes entités de la branche seats, n'ont pas suffit à Zodiac Aerospace à rétablir rapidement des livraisons à l'heure et une résorption des retards d'ici la fin de son exercice.

"Les surcoûts de production n'ont pas pu être résorbés aussi rapidement que prévu", précise encore le groupe international.

Dans son communiqué, l'équipementier aéronautique assure que les surcoûts opérationnels de l'exercice 2014-2015 devraient lui coûter environ cinq points de marge.

Le groupe a également annoncé viser pour son exercice 2015-2016, une poursuite de la croissance organique de son chiffre d'affaires et la résorption progressive de ces surcoûts.

Pour ce faire, il compte sur le déploiement de ses plans de transformation mis en place en fin d'exercice 2014-2015.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents